camillo bernal

Architecture d'intérieur & design 

Pythéas, Navire  d'exploration des pôles  

Projet en partenariat avec Ship.ST et 

Jean-Louis Etienne

Le pôle nord 2019

Contact :

81 avenue KLEBER 

75016 Paris, France

+33 (0)7 83 93 23 96

bernal.camillo1@gmail.com

Deux millénaires plus tôt, un grand astronome et explorateur grec, originaire de la région de Marseille, du nom de Pythéas, tentait l'exploration des routes du Nord ; arrivant au-delà du cercle polaire, là où le soleil ne se couche jamais ; prouvant ainsi la rondeur de notre Terre ; près de deux mille ans avant Galilée. De nos jours, où la science est redevenue centrale dans nos sociétés ; l'un de nos questionnements les plus essentiels concernent désormais, la viabilité de nos activités humaines dans notre écosystème ; notamment lié au réchauffement climatique, dont le pôle Nord fait justement office de jauge.Il est dès lors essentiel, de continuer ici le travail d'exploration, de recherche et de partage, que fit Pytheas bien des millénaire avant notre ère. C'est la raison d'être de ce bateau, que j'ai nommé en son honneur.

IMG_5368 2.PNG

Ce navire, a deux raisons d’être : La fondamentale, la recherche scientifique, afin d'étudier les pôles et leur mutation accélérée. La complémentaire, le partage d'une exploration, avec des passagers non-initiés, qui souhaitent découvrir cet environnement extrême.

Illustration_sans_titre 72 copie_edited.jpg

Je vous invite, maintenant, à rentrer par la plage arrière du bateau, grâce à un grand escalier à double porte, jusqu’à un premier sas. Celui-ci, donne un accès direct aux laboratoires et à la cuisine, permettant ainsi un approvisionne- ment rapide des aliments et du matériel scientifique mais permettant également une logistique efficace des colis et des fournitures pour les toilettes sèches et la chaudière a pelé.

De chaque côté de l’escalier, se trouve un vestiaire, comprenant des armoires attitrées par chambres, auprès desquelles se trouve une banquette aidant à déposer chaussures et vestes, avant d’aller plus loin. Aux extrémités latérales du sas, se trouvent des espaces de toilettes, permettant un accès rapide à des zones d’hygiène.

Puis, un couloir, tel une boucle infinie reprenant l’effet d’un cloitre, permet une circulation fluide dans les espaces ; de plafond réduit et d'une lumière tamisée, pour suggérer le passage et permettre de renforcer la volumétrie des zones à vivre.

IMG_5397 (1).PNG

Ce couloir nous conduit alors dans l’espace central, il s'articule autour d'une table solennelle de plusieurs mètres de long, autour de laquelle se retrouvent équipage et passages, pour discuter, échanger, ou partager un repas en commun ; grâce à une succession de chaises pivotantes sur un axe fixe. Surmonté d’une série de lampe à éclairage directionnel, cette table peut également servir à de nombreux besoins individuels, tels que la lecture, l’écriture ou le dessin.

IMG_7310-min_edited.jpg
Projet 112.png
Projet 115.png

Sobres mais spacieuses, ces chambres sont composées de matériaux nobles : d’une moquette en fibre écologique au sol, de profilés en laiton brossé, de la maille métallique, et la résine végétal.

Les chambres comprennent une zone de couchage et un un espace d’hygiène, où se trouve un important vasque en céramique et des portants en laiton, tombant du plafond, entourant un grand miroir ou faisant office de porte serviette, permettant d’apporter une touche de douceur à l’espace. 

Illustration_sans_titre 19.png

Enfin, séparées, se trouvent des toilettes sèches, avec un réceptacle comprenant des copeaux de bois. Ces dernières, faisant partie d'un ensemble de deux toilettes entre deux chambres, réduisent ainsi le point de collecte des déchets.

 

De son côté, le couchage permet d’accueillir deux personnes, avec soit un lit double ou soit deux lits simples séparés grâce à un système de rail à bille. Un panneau perforé en maille métallique sépare les lits, de la zone d’hygiène en créant un sas qui préserve le confort et donne une impression d'espace protégé.

IMG_5542 3.PNG